manne blanche
© 2010 nv. All rights reserved.

La manne blanche des riverains de la Saône

 

Alors qu’avec les grandes chaleurs les invasions d’espèces allochtones se multiplient, des invertébrés emblématiques des fleuves de plaine, connus pour leur prolifération, disparaissent sans que l’on puisse en déterminer précisément la cause. L’observation des émergences massives d’éphémères, tout comme leur exploitation, témoigne de l’intérêt qu’on leur porte : essaimages spectaculaires pour les uns, aberrants ou envahissants pour les autres. L’émergence des insectes aquatiques en une multitude d’adultes ailés est désignée du nom de « manne », phénomène bien connu des pêcheurs et des riverains de la Grande Saône, qui, en saison, en exploitaient les chutes à des fins économiques. Attendue, bien qu’irrégulière et espacée dans le temps, la manne, dès lors qu’elle est absente, interpelle les acteurs sur les aménagements de la Saône et leurs conséquences écologiques. [Article en Français]

Césard, N., Brulin, M.  2011. Les mannes d’éphémères, Insectes, OPIE-INRA, n° 160 (1), pp. 13-16.

Césard, N. 2010. Vie et mort de la manne blanche des riverains de la Saône. Etudes rurales, 185, pp. 83-98.

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire